Déficit : Bruxelles ne voit toujours pas Paris revenir dans les clous en 2017

Posté le : 10/11/2015

La France ne devrait pas ramener son déficit sous la barre des 3% du PIB en 2017 comme elle s'y était engagée, selon la Commission européenne qui enjoint à Paris de maintenir son effort, délaissant le ton plus dur adopté dans le passé.

Dans ses prévisions économiques d'automne présentées jeudi, l'exécutif européen table sur un déficit français à 3,8% du PIB cette année et 3,4% du PIB en 2016. Des chiffres quasi conformes aux prévisions du gouvernement français (à 3,8% et 3,3% l'an prochain).

C'est pour 2017 que les points de vue divergent. La Commission table sur un déficit de 3,3% du PIB, là où Paris pense atteindre un déficit à 2,7% du Produit Intérieur Brut.

L'enjeu est particulièrement important: c'est pour l'année de l'élection présidentielle que la France a promis de faire descendre son déficit public sous la barre des 3% du PIB fixée par les traités européens, après avoir plusieurs fois reporté l'échéance.

"La France sera au rendez-vous de ses engagements" européens, a assuré dans l'après-midi Michel Sapin, le ministre français des Finances.

Consciente que Paris ne ramènerait pas son déficit sous les 3% en 2015, la Commission lui avait accordé l'an dernier un délai de deux ans pour s'exécuter.

Lire l'article sur journaldunet.com