Les "Frexiters" Le Pen et Mélenchon se montrent peu curieux des modalités d'une sortie de l'euro

Posté le : 24/04/2017

Il n'y a pas qu'en France que l'on évoque l'hypothèse d'un retour à la monnaie nationale. Ces derniers mois, plusieurs députés européens italiens et allemands ont interrogé la Banque centrale européenne (BCE) sur les modalités pratiques d'une sortie d'un pays de la zone euro. L'ancien chef du patronat allemand Hans-Olaf Henkel, élu au parlement européen sur une liste du parti nationaliste allemand Alternative für Deutschland, a ainsi demandé au début de l'année au président de la BCE Mario Draghi si, en cas de sortie de l'Allemagne de la zone euro, la Bundesbank récupèrerait l'énorme créance (750 milliards d'euros en novembre 2016) qu'elle détient sur l' « eurosystème », sorte de caisse de compensation entre banques centrales nationales des pays membres de la zone euro.