Spécial placements - Grands-parents : comment sauter une génération

Posté le : 30/05/2017

C'est l'une des conséquences de l'allongement de la durée de vie : on hérite de plus en plus vieux, souvent lorsque l'on a déjà constitué son patrimoine et que l'on arrive à la retraite. Autant dire que les sommes reçues ne sont plus d'une grande utilité pour se lancer dans la vie. C'est la raison pour laquelle de plus en plus de personnes âgées choisissent de sauter une ou deux générations. Plutôt que doter largement leurs enfants, elles préfèrent avantager leurs petits-enfants qui, eux, font face à des besoins autrement plus sérieux (achat d'un logement, notamment), voire à leurs arrière-petits-enfants, qui devraient grandir dans un monde moins facile.

Pour sauter une ou plusieurs générations, c'est assez simple, mais, avant de faire quoi que ce soit, il faut commencer par relire le Code civil afin d'éviter les impairs. En effet, selon la loi, vous devez transmettre à vos enfants une part incompressible de votre patrimoine, appelée la "réserve héréditaire". Si vous avez un enfant, par exemple, au moins la moitié de votre patrimoine doit lui revenir ; les deux tiers si vous avez deux enfants, et les trois quarts pour trois enfants ou plus.

 

La suite sur lepoint.fr