Bruxelles voudrait révolutionner le marché des dettes souveraines

Posté le : 07/06/2017

Avec un « T-Bond » européen sur le modèle des bons du Trésor américain et des « subprimes » souverains pour délester les bilans des banques du sud de l'Europe, la Commission européenne espère à la fois répondre aux demandes allemandes de réduction des risques et faire de l'euro une monnaie de réserve mondiale.

 

"Quelque chose que l'on soumet à la réflexion" : c'est ainsi que le vice-président de l'exécutif européen Valdis Dombrovskis a présenté mercredi le projet de "T-Bond européen" qui figure dans un "document de réflexion sur l'affrondissement de l'union économique et monétaire" que venait d'adopter le collège des commissaires. Avec le European Safe Asset ou Actif européen sans risque, la Commission rêve de proposer aux investisseurs un titre émis au nom de tous les pays de la zone euro et comparable aux Bons du Trésor américain.

 

Un tel actif "favoriserait la diversification des actifs détenus par les banques, améliorerait la liquidité et la transmission de la politique monétaire et contribuerait à remédier à l'interdépendance entre les banques et les Etats", peut-on lire dans ce texte d'une quarantaine de pages censé nourrir les négociations à venir entre les Dix-Neuf membres de l'euro.

 

La suite sur latribune.fr