Les marchés signalent-ils la fin du risque de déflation ? (Banque de France)

Posté le : 11/07/2017

Le redressement des anticipations depuis l’automne 2016 : quels facteurs ?
 
 
Trois types de facteurs peuvent exliquer l’arrêt du déclin, et la remontée récente du taux d’inflation anticipée :
 
 
1) Les mesures de politique monétaire non conventionnelles, avec notamment la mise en place du programme PSPP. Elles ont abaissé le coût du crédit, relancé la croissance et l’inflation à court terme (Banque de France (2016)). Certes peu susceptible d’agir sur l’inflation et la croissance à un horizon de 5 ans, le PSPP a cependant ancré les anticipations en démontrant la détermination de l’Eurosystème à atteindre son objectif d’inflation. (…)
 
2) La sensibilité au prix courant du pétrole des anticipations d’inflation. Souvent relevée par les acteurs de marché, cette corrélation reste néanmoins empiriquement fragile.
 
3) La contagion internationale. A la suite des élections américaines, les anticipations d’inflation à long terme se sont redressées en zone euro sous l’influence apparente de celles observées aux Etats-Unis. (…)