Fiscalité de l'assurance-vie : une usine à gaz en perspective

Posté le : 05/09/2017

L’assurance-vie va elle aussi avoir sa réforme fiscale. Bruno Le Maire l’a confirmé hier à l’université d’été du Medef. Rien ne changera en dessous de 150.000 euros d’encours. Pas de changement non plus à prévoir pour les gains obtenus sur les versements effectués avant la réforme. En revanche, dans les autres cas, les rachats seront soumis à la flat tax de 30% prévue pour les revenus du patrimoine. D’après Bercy, cela concernera environ 3% des contrats.

Le gouvernement reste donc sur la ligne fixée par Emmanuel Macron avant son élection. Il n’empêche que les évolutions à venir soulèvent de nombreuses questions et font craindre la mise en place d’une véritable usine à gaz fiscale pour les contrats concernés.

 

La suite sur boursier.com