"Dès juin 2017, les milieux populaires anticipaient les effets négatifs de la transformation de la France"