Pour la BCE, le Libra de Facebook pourrait nuire à l'euro

Posté le : 03/09/2019

Le projet de monnaie virtuelle mondiale dévoilé en juin par Facebook n'en finit pas d'agiter les banquiers centraux. Ce lundi 2 septembre, l'un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), Yves Mersch, a consacré son discours d'ouverture de la conférence sur les enjeux juridiques au sein de l'Eurosystème (les banques centrales des pays de l'UE ayant adopté l'euro) au Libra. Il a pointé le caractère complexe et centralisé du projet de Facebook et ses 27 partenaires (dont Visa, Mastercard, Paypal, Uber), au sein de l'Association Libra, dont l'écosystème « ressemble à un cartel ». Il a rappelé que les conglomérats d'entreprises privées « ne sont redevables que devant leurs actionnaires et leurs membres ».

Lire la suite